Photo de quatre savon artisanaux emballées d'une jolie étiquette en carton et d'une simple ficelle Un arrière plan avec des tiges de lavandes bleues
Achat

7 astuces “zéro déchet” : Salle de bain

 

Salut, salut ! Aujourd’hui je vais vous donner mes 7 astuces pour devenir “zéro déchet” dans votre salle de bain.

 

 

Pour commencer regardons ensemble que veut dire être « zéro déchet ».

Le « zéro-déchet » est une démarche qui consiste à réduire fortement notre production de déchet.

Le premier objectif est de trouver des alternatives durables pour remplacer tous nos objets jetables. Je commence par la salle de bain car il y a pas mal de possibilités.

J’entends souvent « Il y a tellement de choses à faire pour être zéro déchet », oui, mais pas de panique.

Une étape à la fois, il est important de prendre votre temps pour réussir à tenir ce mode de vie sur le long terme.

Nombre de personnes se lancent à cœur perdu dans ce défi et n’arrivent pas à le tenir car cela leur prend trop de temps, alors on respire.

Ensuite si vous désirez continuer dans la démarche, il y a des habitudes à mettre en place.

Par exemple, durant vos achats, vous ferez désormais attention aux emballages de vos produits, vous éviterez la consommation de plastique.

De plus vous deviendrez probablement minimaliste, achetant que ce qui vous est vraiment nécessaire #EconomieGarantie

Achats d’occasion, trie des déchets, recyclage des déchets verts grâce à un compost

Cependant sachez que chaque individu a une situation de vie différente. Une vie en appartement ou en maison, en ville ou en campagne. C’est alors normal de ne pouvoir tout mettre en place car il y a certaines contraintes.

Des contraintes dues au manque d’espace ou bien aux lois en vigueur en copropriété ou en tant que locataire.

 

Photo prise de vue haute d'une serviette blanche accompagnée d'une brosse en bois, d'un contenant remplis de poudre blanche ainsi que d'un porte savon blanc avec des fleurs dessinées en noir et d'un savon, kite du zéro déchet

 

Mes 7 astuces “zéro déchet”

 

Une brosse à dents rechargeable

Pour la brosse à dents vous avez plusieurs solutions. Soit vous achetez une brosse en plastique recyclée avec tête changeable, ainsi, vous limitez la production de plastique, car vous gardez le manche et changez uniquement la tête. Les revendeurs s’occupent généralement de reprendre vos têtes usagées pour les recycler correctement.

Sinon vous pouvez opter pour la même chose en version bois. Il arrive souvent que l’on vous conseille d’utiliser des brosses à dents en bambou car celui-ci à des propriétés naturelles antibactériennes contrairement au bois. Cependant la majorité de ce bambou vient de l’autre bout du monde et ça, ce n’est pas « zéro-déchet ».

D’ailleurs, si vous avez une marque dont la matière première est produite en France, je suis preneuse, laissez un commentaire ;).

En attendant vous pouvez acheter sur ce site français, proposant des brosses à dents en bois de hêtre rechargeables.

 

Photo de deux brosse à dents en bois, l'une plus claire que l'autre ainsi qu'un bâton de bois brut de la même longueur pour un brossage sans déchets

 

Les Oriculi

Nous sommes 7,8 milliards d’habitants sur cette terre, je vous laisse imaginer le nombre de cotons-tiges utilisés à la seconde. #incalculable

C’est pour cela qu’il existe des oriculi, vous en trouverez en bambou pour les mêmes raisons mentionnées auparavant. Cependant je préfère nettement ceux en inox. Quasi incassable (sauf si vous êtes Hulk), hygiénique, économique à 5 euros seulement, chez biocoop.

Par curiosité, j’avais demandé à mon ORL quelle était la routine à adopter pour l’hygiène de mes oreilles et il m’avait dit ceci : un coup d’eau sous la douche, un séchage à la serviette et rien de plus.

Nous allons beaucoup trop loin dans le nettoyage de nos oreilles et ce n’est pas recommandé. Nous ne devrions pas aller plus loin que ce que notre auriculaire nous permet.

 

Les Savons et shampoings “zéro déchet”

C’est le retour tant attendu de notre bonne vieille savonnette. Le savon solide est notre allié contre les déchets. En effet, le gel douche est souvent vendu dans des flacons en plastique ce qui est tout à fait remplaçable par un savon.

Privilégiez un savon artisanal, fabriqué près de chez vous, ainsi vous participerez à l’économie circulaire de votre région.

De plus il vous sera plus facile d’obtenir toutes les informations sur la fabrication de celui-ci. Les savons saponifiés à froid gardent la glycérine hydratante, ce qui est meilleur pour votre peau.

Pour ce qui est du shampoing solide, c’est une vraie chasse au trésor. Chaque personne a un cuir chevelu différent donc il m’est difficile de vous en conseiller un. Il y a beaucoup de marques désormais qui fabriquent leurs shampoings solides, essayez-en plusieurs. Contrairement à son voisin l’industriel, le shampoing solide mousse moins, mais ça n’enlève rien à son efficacité.

Durant votre transition de shampoing, vous aurez sûrement un passage, où vos cheveux seront comme « poisseux », c’est normal. C’est une étape souvent désagréable, mais elle est souvent rencontré car nos cheveux se débarrassent des traces de produits industriels utilisés précédemment, pour faire place au naturel.

 

photo de deux savon d'alep vert sur une serviette, ainsi qu'une brosse à récurer en arrière plan

 

Les dentifrices alternatifs

Concernant le dentifrice, vous avez là aussi, plusieurs possibilités.

Le dentifrice solide, il vous faudra simplement humidifier votre brosse à dents et venir la frotter contre le dentifrice.

Autre possibilité, c’est celui que j’utilise en ce moment, le dentifrice en poudre. Une fois la brosse à dents humidifiée, il faut saupoudrer de dentifrice. Je suis assez convaincu, mais je crains que ça ne convienne pas à mon chéri. Donc j’en ai un solide qui attend gentiment dans mon placard. #JeTest

Sinon vous pouvez trouverez des dentifrices en pâte, à appliquer avec une petite cuillère spécial sur votre brosse à dents, ou encore des pastilles à croquer. #LembarrasDuChoix

 

Le rasoir de sûreté

Les rasoirs jetables sont de véritable désastre écologique, et pourtant si simple à éviter.

Les rasoirs en inox sont tellement plus doux pour la peau. Et oui, ils sont dotés d’une seule et unique lame. Les jetables en ont parfois 8. #Woupii

Ce que l’on ne vous dit pas c’est que ces 8 lames créent des miro-lésion sur votre peau. Par conséquent cela favorise l’apparition d’acné ou de poils incarnés. #Aie

Certes, c’est un petit coup de main à prendre. Contrairement au rasoir jetable, il faut se raser dans le sens du poil et bien tendre sa peau pour éviter les blessures. Je suis sûr que le barbier de votre ville se fera une joie de vous conseiller. Unisexes, économiques, hygiéniques, écologique, et carrément plus doux alors, plus d’excuses : dîtes non aux rasoirs jetables.

 

 

Rasoir en inox avec une lame posé dessus, accompagnée d'une boite en métal, le tout sur un drap blanc

 

Les cotons réutilisables

Les cotons réutilisables sont les premiers achats que j’ai effectués pour diminuer mes déchets dans ma salle de bain.

Tous les soirs c’était la même histoire. Prendre un coton dans son emballage plastique, l’utiliser puis le jeter. #seriously

 

Il est vrai que sur le coup, c’est un peu cher, mais dans le temps, c’est rentabilisé. En plus c’est un véritable gain en confort. Avant j’avais toujours le contour des yeux rouge, qui m’irritait, désormais c’est du passé.

Donc privilégiez l’achat de coton certifié biologique, car contrairement au coton jetable ils ne seront pas traités ni blanchis au chlore ou à la Javel. Si vous n’êtes pas convaincu car les cotons se lavent à la machine et donc ça pollue aussi, je vous réponds.

Alors oui, mais beaucoup, beaucoup moins. La culture du coton, le lavage, la transformation, le stockage, l’emballage et la distribution sont beaucoup plus polluants que de mettre à laver vos cotons dans une de vos machines.

 

Le déodorant “zéro déchet”

Alors pour être totalement honnête avec vous, j’en ai jamais mis (ou très peu) et je n’en mets toujours pas. Mais j’ai quand même fait quelques recherches car je sais que c’est un produit très utilisé.

Les déodorants vendus en grandes surfaces sont des produits nocifs pour notre corps, bourrés de produits chimiques. Je soupçonne d’ailleurs ces produits d’être la cause de nombreux cancers du sein.

J’avais même regardé un documentaire qui montrait les recherches effectuées sur ce genre de produits. Une catastrophe. Pour le coup c’était sur les anti-transpirants. Il était prouvé que de mettre de l’anti-transpirant favorisait l’apparition de bactéries, bactérie responsable des odeurs.

En clair, plus tu en mets, plus tu pues, plus tu pues, plus tu en achètes. #CQFD

Fin breff.

Vous pouvez acheter de la pierre d’Alun en guise de déodorant mais attention pas n’importe laquelle.

Il est important de choisir une pierre d’Alun naturelle. Elle doit être transparente avec des nervures à l’intérieur. De plus quand vous l’appliquez, elle ne doit pas se fixer à votre peau.

Faites bien attention car il existe des pierres d’Alun synthétiques, bon marché, qui sont très dangereuses pour la santé. Vous pourrez la reconnaitre en regardant si l’inscription «  ammonium alum » est indiquée sur l’étiquette du produit.

Si cela ne vous convient pas, vous pouvez toujours acheter des déodorants naturels dans des boutiques spécialisées, j’ai lu beaucoup de commentaires positifs sur la marque « les savons de Joya »

 

 

 

Cet article touche à sa fin j’espère que ça vous aidera à passer au « zéro déchet » dans votre salle de bain. Rappelons quelles sont mes alternatives:

 

Une brosse à dents rechargeable

Des oriculi

Savons et shampoing solide

Des dentifrices alternatifs

Un rasoir de sûreté

Des cotons réutilisables

Un déodorant naturel

 

 

Si vous avez aimé mes 7 astuces pour commencer le «zéro déchet » dans la salle de bain, partagez-le! Ça en aidera sûrement qui ne savent pas, par où commencer.

 

Pas le temps de lire ?  Pas de problème vous pouvez écouter mon podcast , j’y partage encore plus d’astuces pour vivre plus écologique.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    33
    Partages
  • 33
  •  

Vous pourriez également aimer...

3 commentaires

  1. beaucoup de bonnes idées, je ne pensais pas du tout au coût du rasoir jetable, et les cotons réutilisables, c’est vraiment top !

  2. Pour le déodorant , je le fais moi même , c’est comme une pâte à utiliser !
    Je n’ai plus aucune odeur de transpiration même après une journée de travail +sport ! Ça manque un peu l’odeur du deo , mais bon !

    1. Merci Océane pour ton commentaire, effectivement c’est une autre solution ! Une recette à partager peut-être ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *