photo prise de vue haute d'une table en bois avec un drap bleu. D'une assiette joliment composée de pois chiches, oignons , olives, poivrons.
Achat

Manger sain et écologique pour pas cher

Bonjour à tous, dans cet article je vais vous donner mes astuces pour manger sain et écologique pour pas cher.

Comme vous le savez tous, manger est vitale pour notre survie mais pas que !

 Et oui les aliments ont un impact sur notre santé, notre humeur, sur le paysage économique et physique de notre pays et plus encore, au-delà de nos frontières, notre alimentation à un fort impact sur notre terre mère, la planète.

Comme dans toutes les actions que nous exécutons au cours de notre vie , nos choix ont des conséquences qu’il faudra ensuite assumer.

Ainsi en mangeant plus responsable nous choisissons de participer activement aux initiatives déjà existantes, de protéger notre paysage agricole et de soutenir notre économie locale.

Voyons ensemble comment faire pour manger sain et écologique pour pas cher.

 

Je consomme moins de viande

Côté santé , sachez que la consommation excessive de viande peut provoquer l’apparition de maladies telles que le diabète, l’hypertension artérielle, l’obésité ou encore des maladies cardiovasculaires. Le taux d’obésité en France touchait, en 2012, 14,5 % des Français-es, contre 8,5 % en 1997. L’obésité infantile est également un phénomène particulièrement inquiétant puisqu’elle aurait augmenté de 300 % en dix ans.

Pas de panique «  je consomme moins de viande … » ne veut pas dire « plus » mais il faut bien manger quelque chose à la place…

Il faut réduire la part que prennent ces protéines animales dans nos assiettes et les remplacer par des protéines végétales ! Les aliments végétaux sont riches en fibres et sont également des sources essentielles pour nos apports journaliers en :

Vitamines : groupe B, vitamine E, vitamine C

Minéraux : magnésium, potassium, sélénium, fer non héminique

Polyphénols

Acides gras essentiels (AGMI et AGPI)

 

Manger moins de viande est aussi un de mes conseils dans mon article voyager plus responsables.

 

Je mange plus d’aliments riches en protéines végétales

Les protéines sont présentes dans de nombreux végétaux,

Dans les légumineuses, cette famille d’aliment nous vous dit rien, pas de panique !

On y retrouve les lentilles, les pois, les fèves, les haricots … ce sont les aliments les plus

riches en protéines, mais aussi en fer.

 

Les céréales complètes sont riches en glucides et en protéines ainsi qu’en fer et en  fibres.

 

Les oléagineux qui se divise en 3 catégories :

  • Les graines oléagineuses de lin, de courges, sésame, tournesol …
  • Les fruits secs oléagineux ( fruits à la coque ) comme les amandes, les noisettes, noix, pistache … Miam miam
  • Les fruits oléagineux, olive, avocat, la coco

La viande étant un aliment long à digérer, vous ressentirez des bienfaits en diminuant votre consommation de protéine animale et en augmentant celle de protéine végétale.

De plus la viande est un produit cher, votre porte-monnaie s’en portera mieux et pour notre planète le débat peut être long mais pour moi, c’est très clair.

Dites-moi dans les commentaires si vous pensez que manger moins de viande serait bénéfique pour l’environnement, n’oubliez pas d’argumenter 🙂

 

Bol noir rempli de noix à côté deux noix cassées sur une planchette en bois. Un marteau, deux noix sur drap rayé blanc et gris

 

Je mange les fruits et les légumes de saison

Du temps de nos arrière-grands-parents ou grands-parents , les jardins serv

aient généralement à la culture de denrée alimentaire telle que les légumes et herbes aromatiques.

Cultivés de saison n’étaient clairement pas une option mais bel et bien une obligation.

Puis l’importation et exportation de nos denrées dans le monde entier à tout chamboulé car le but final était et est toujours, de payer le moins cher possible. Je vous épargne l’énum

ération des énormes conséquences destructrices écologiquement parlant.

Dorénavant, le temps est venu pour nous de renverser les tendances. Nous devons réapprendre nos fruits et nos légumes de saison et soutenir les producteurs locaux en achetant des produits de nos régions.

Il y a de plus en plus d’agriculteurs, d’éleveur, passionner, qui respect la vie de leurs animaux en leur donnant des conditions de vie bien plus joyeuses que dans l’industrie agroalimentaire.

Soutenons-les !

 

J’achète plus de produits biologiques

Pour une meilleure santé.

Mode où pas, rappelons que nos aliments sont traités pour éviter les ma

ladies et repousser (exterminer) les insectes et autres espèces vulnérables susceptible de nuire. Malheureusement les pesticides ne sont pas bons pour notre santé, les produits chimiques que l’on retrouve sur nos aliments ont des effets néfastes sur notre santé et favorise les maladies telles que les cancers #GénérationCancersBonjour

 

Pour la biodiversité

 

De plus depuis l’utilisation des pesticides, nous ne pouvons ignorer les effets néfaste sur la faune et la flore.

Certaines espèces sont très menacées à cause des effluents agricoles, tels que les abeilles, les libellules et les amphibiens.

Par exemple les oiseaux des champs, en plus de voir une réduction drastique de leurs nourritures en graines et en insectes, ils se font tout simplement empoissonner.

Si une espèce est amenée à disparaitre c’est toute la chaine alimentaire qui en souffrira.

Protéger les sols et les nappes phréatiques

L’agriculture bio n’utilisant pas de pesticides où d’engrais, respecte et entretient le bien-être de la terre sans quoi la vie ne pourrait durer.

Ainsi maitrisant les techniques de travail,  l’agriculture biologique limite l’utilisation des ressources primaires telle que l’eau et évite l’acidification et la pollution des sols grâce au techniques de fertilisation sans produit chimique.

 

photo d'un câlin entre deux orang outan.

 

 

Je n’achète plus d’huile de palme

Vous n’êtes pas sans savoir que de grandes marques du secteur agroalimentaire utilisent encore et toujours l’huile de palme dans leurs recettes.#JeNeCiteraiPasDeNom

Refuser d’acheter c’est militer contre la déforestation et

c’est lutter pour la préservation des êtres vivants qui y vivent. De nombreuses alternatives fleurissent sur le marché, soutenez les producteurs locaux de votre région et faites du bien à nos forêts. #PeaceForTrees

 

 

 

Diminuer les produits préparés

Il est vrai que les plats préparés sont plutôt pratiques … rapides … Cependant ils ne sont pas bons pour notre santé, “Mangez ni trop gras, ni trop sucré , ni trop salé ” avec les plats préparés c’est peine perdu.

De plus ils sont généralement cher et par conséquence , il ne sont vraiment pas dans le thème “manger sain et écologique pour pas cher”, je leur mets donc un  3 / 10 .

Vous l’aurez compris les plats préparés sont à bannir. Entre nous les produits bruts il n’y a que ça de vrai.

 

 

Je choisis bien mes poissons et j’en mange moins

Bien évidemment comme pour les autres protéines animales, nous devons aussi réduire notre consommation de poisson et privilégier une consommation occasionnelle, en nous assurant de la durabilité du poisson.

Limitez l’achat d’espèces les plus menacées, comme le thon rouge, le cabillaud, la sole ou le saumon d’Atlantique.

Comme dans tous vos achats,  privilégiez les produits frais, non transformés, les poissons issus de la pêche artisanale. De plus en plus de circuits courts se développent donnant la possibilité de trouver des produits de la pêche locale.

Bannissez les poissons pêchés au dispositif de concentration de poissons (DPC) ou au chalutage de fond. Favorisez l’achat éthique fondé sur la technique de pêche plutôt que sur le choix des espèces si vous n’avez pas le choix.

Concernant l’achat de thon en boîte, achetez du  thon Listao dont les stocks sont corrects, à contrario du thon Albacore qui est surexploité. Mais surtout achetez du thon pêché à la canne ou à la senne sans DPC. Si ce n’est pas indiqué, c’est mauvais signe.

 

 

Cet article touche à sa fin, j’espère qu’il vous aidera à manger sain et écologique pour pas cher en respectant mes conseils suivants :

 

  • Consommer moins de viande
  • Elaborer des menus plus riches en protéines végétales
  • Manger plus de fruits et de légumes de saison
  • Acheter plus de produits biologiques
  • Cesser d’acheter des produits contenant de l’huile de palme
  • Favoriser l’achat de produits bruts
  • Bien choisir ses poissons

 

Dites-moi dans les commentaires vos avis sur cet article et si vous l’avez aimé cliquez en bas de la page pour le partager à vos amis !

 

Sources:

Greenpeace

MOOC manger sain et écologique pour par cher de l’université des colibris 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    52
    Partages
  • 52
  •  

Vous pourriez également aimer...

3 commentaires

  1. Super article, intéressant et bien développé. Y’aura t-il une suite avec des idées recettes à réaliser à la maison ?

    1. Merci pour ton commentaire, effectivement c’est une idée à développer si ça intéresse mes lecteurs 😉

  2. Très bon article assez complet et bien détaillé qui présente la base de ce qu’on peut faire facilement pour préserver notre pauvre planète..
    Merci pour elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *