photo d'un bateau sur l'amazonie
Mode/Style de vie Voyage

Voyager plus responsable : C’est possible

    Bonjour, bonjour ! Dans cet article je vais vous donner tous mes petits conseils pour voyager plus responsable car oui , malgré tout , c’est possible.

« …voyage voyage … »

Comme vous le savez, voyager fait parti des impacts liés au réchauffement climatique et cela pour notre bon plaisir de partir à la découverte du bout du monde. je lève la main .

 Évidemment, la première chose qui nous vient à l’esprit quand on parle de voyage c’est en premier lieu le moyen de transport. Et oui, il nous fait défaut, cependant et malheureusement, l’impact lié aux transports n’est pas le seul.

Courage tout n’est pas perdu !

 

Pour voyager plus responsable, limitez votre production de déchets 

 

Le fléau du plastique …

 Parfois, la population de certains pays n’a pas la chance d’avoir accès gratuitement à l’eau potable . Par exemple, certains des pays d’Amérique du Sud comme le Pérou, La Bolivie ou encore la Colombie. 

Tout d’abord rappelons que, notre corps est composé de 65% à 75% d’eau. 

Par Conséquent durant ces voyages, il est quasiment obligatoire d’acheter de l’eau potable en bouteille. En évitant ainsi, certaines contaminations dues à des bactéries ou virus qui sont, on va se le dire, jamais les bienvenues. #Tourista 

« Du plastique… du plastique … et … un nouveau continent » Woupi.

Cependant depuis plusieurs années, de nombreuses options sont arrivées sur le marché pour limiter les bouteilles plastiques en voyage telles que les pailles et les gourdes filtrantes, des pastilles de purification d’eau ainsi que des filtres à pompe plus au moins lourds selon votre manière de voyager !

Ces dernières solutions ont toutes le même objectif, rendre l’eau potable. Ceci dit vous pourrez constater qu’elles n’ont pas toutes les mêmes conditions d’utilisations et caractéristiques.

Certaines ont un poids ou une proportion plus conséquente qui peut être un frein pour la composition de votre sac à dos. Par conséquent certaines auront une durée d’utilisation limitée. Parfois même, des pièces de rechange vous seront nécessaires à leur bon fonctionnement sur le long terme.

Pour notre part, pour contribuer à voyager plus responsable nous avons utilisé la paille filtrante « Mini Sawyer », qui est économique, légère et pratique.

 

À bas les pailles !

Vous vouliez partir à l’étranger pour apprendre une nouvelle langue ?

Alors, apprenez à commander une boisson SANS glaçons et SANS paille.

” Senor un mojito sin hielo y sin paja, por favor ” #Classe&Ecolo

 

 Voyager plus responsable avec vos couverts réutilisables 

Pour voyager plus responsable, lancez-vous ! Les couverts à usage unique peuvent facilement être remplacés par des couverts en inox ou en bambou. Vous pourrez les emporter partout avec vous durant vos déplacements. Un geste très simple à mettre en place qui fait toute la différence.

De plus vous pourrez probablement avoir un impact sur les personnes de votre entourage ce qui les poussera à agir eux aussi. #BonneInfluence

 

Utilisez des produits d’hygiènes écologiques

 

Protégez l’environnement et votre corps en utilisant des produits plus naturels !

Vous n’êtes pas sans savoir que les produits que nous utilisons pour notre hygiène à des effets néfastes. En effet sur notre environnement mais aussi sur notre précieux corps. L’application de crème solaire certifiée non biologique favorise la disparition des coraux du monde entier et donc par la même occasion, détruit l’écosystème marin.

Privilégiez également l’achat de produits avec très peu d’emballage ou fabriqués avec des matériaux recyclables.

Dorénavant, dites non aux objets à usage unique tels que les rasoirs.  Mesdames, messieurs  de très beaux rasoirs en inox plus respectueux de l’environnement et de votre peau vous attendent. Je suis sûre que le barbier de votre quartier sera content de vous recevoir et de vous informer. #ParlonsPoils

Ps: Idée Cadeau

 

Mangez raisonnable  !

 

Alors oui, mais vous allez me dire « OK Margaux, c’est bien beau, mais ça veux dire quoi »

Allooorss, ça veut dire des produits de préférence locaux, qui sont généralement de saison et frais. Oui oui je vous assure c’est la vérité  🙂

Non emballés ou très peu et pour finir labellisés de préférence pour soutenir le mouvement du changement (cela dépend des pays).

Généralement tous ces critères pour manger responsable sont facilement disponibles sur les marchés. Cependant si vous n’étiez pas adepte des marchés locaux de votre région, avis aux curieux, les voyages seraient sûrement vous faire changer d’avis.

Les produits sur les marchés sont souvent très frais et de meilleure qualité que dans l’industrie alimentaire. Vous savez à qui vous l’achetez, vous participez activement à leur salaire et donc contribuez à leur vie et celle de leur entourage et ça, c’est éthique!

 

Petite histoire

 

 

Je ne sais pas si vous avez déjà mis les pieds dans les marchés étrangers, mais personnellement je garde un très bon souvenir d’un marché à Cusco au Pérou.

Il y avait une ambiance chaleureuse, nous partagions avec eux leur nourriture, leur culture, leurs recettes. Nous étions au plus proche de la vie locale pour avoir un aperçu de la réalité de vie des gens qui nous entoure. Les odeurs, les couleurs flamboyantes de leurs fruits et leurs légumes sont incroyables et surtout, ils sont BIO,  parole de producteur .

 Par chance, ces pays ne se servent pas encore de pesticides. Leurs jus de fruits, je vous assure, sont de vrais délices, et pour moi il est maintenant difficile de boire autre chose que des jus de fruits frais.

Cependant, je tiens aussi à vous avertir que tous les marchés ne sont pas propres et accueillants. Le marché de Bélen situé à Iquitos, quant à lui n’a pas du tout les critères requis pour vous faire aimer les marchés.

#Chaleur #PlancheDeBois #Viande #Charognard #Odeur  

 

Mais comme on dit “chaque expérience est bonne à prendre”.

 

Pour en savoir plus sur mon histoire et ce qui m’anime clique ici !

 

Voyager plus responsable en changeant de méthode de transport

 

Comme énoncé précédemment, les transports font partie des points noirs écologiques des voyages.

À quoi bon voyager si ce n’est pour rester enfermé dans votre hôtel .

 

Prenez le train 

Le train commença son histoire en Grande-Bretagne fin 18e début 19e siècle, puis a continué sont ascension fulgurante pour être le moyen de déplacement le plus sûr et le plus rapide pour les personnes comme pour la marchandise jusqu’à l’invention des avions de ligne en 1933.

Le train à de nombreuses qualités que l’on oublie parfois à l’égard de l’avion et de sa vitesse de déplacement. Etre moins polluant en est sa première, suivie de près par « généralement » moins cher. Ce sont des voyages plus proches de la population locale, avec le doux plaisir de prendre le temps d’observer les différents paysages.

Que de bonnes raisons pour voyager plus responsable !

 

Voyagez en bus …

Les bus à première vue ne semblent pas la solution idéale. Surtout quand ils sont mal entretenus, ce sont parfois de vieux “coucou”. Cependant prendre le bus fait parti des moyens de transport qui pollue moins que la voiture par exemple.

En effet le nombre de places dans un bus étant plus conséquent que dans une voiture, le nombre de CO2 est divisé par le nombre de passagers.

Parlons mieux, parlons bien, la moyenne d’un passager est de 58.5kg de CO2 contre 170kg.6 pour une voiture non covoiturée.  

 

 

Le voyage à vélo est plus écoresponsable

 

 

Louez un vélo !

Louer un vélo est la meilleure solution pour voyager en étant écoresponsable, avec bien entendu … la marche.

Voyager à vélo « la blague » me direz-vous! Et bien non je ne rigole pas.De nombreuses personnes chaque année se donnent le défi de voyager à vélo. On ne va pas se mentir, dans le budget voyage, le transport fait parti des grosses dépenses.Le simple fait de voyager en vélo vous enlève une bonne épine du pied.

Qui plus est, les voyages à vélo sont des voyages de l’instant. Vous ne pourrez pas parcourir des milliers de kilomètres en peu de temps, il vous faudra plus de temps pour atteindre votre destination. Pourtant, je suis persuadée que ça doit être une aventure extraordinaire. Vous êtes libre de vous arrêter où bon vous semble, et vous serez plus à même de faire des rencontres hors du commun, loin des sentiers battus.

 

Bien choisir vos activités c’est voyager plus responsable 

 

Durant les voyages nous sommes amenés à faire plus d’activités qu’au quotidien. Partir à la découverte de nouveaux lieux, s’amuser, voyager quoi.

 Parfois dans le feu de l’action certaines activités peuvent être très intéressantes ou amusantes.Ceci dit, elles ne sont pas toutes respectueuses de l’environnement.

Privilégiez donc des activités à bas impact sur l’environnement, ou je dirais plutôt n’abusez pas des activités hautes en carbone si vous le pouvez. #Vivre

Aussi, il va de soi due de nourrir les animaux sauvages n’est pas recommandé pour la simple et bonne raison que les animaux ne doivent pas s’habituer à nous. Évitez donc de les nourrir pour préserver leur instinct et ainsi aider à la survie des espèces.

De même, évitez la dégradation de leurs lieux d’habitation, tout simplement par respect. #Ethique 

 

 

Réduisez votre consommation de viande et de poisson

 

Comme vous avez remarqué, ces dernières années nous avons pris conscience des conséquences démesurées que l’élevage intensif fait subir à l’environnement.

Mentionnons que l’élevage intensif produit 14,5 % d’émission de gaz à effet de serre. Ainsi que l’amoindrissement des réserves en eau, qui pour 1 kg de viande de bœuf utilise pas moins de 15 500 litres d’eau.

 L‘agriculture serait aussi responsable à 70% de la déforestation mondiale. Mais aussi de la pollution des eaux due à l’épandage du fumier et aux rejets d’OGM dans la nature. Sans parler bien entendu, de la cruauté envers les animaux, élevés aux antibiotiques et aux hormones de croissance. voila voila

Nous entendons beaucoup parler de la viande, mais qu’en est-il du poisson ?

Certes à vue d’œil on se dit que manger du poisson est plus bénéfique à l’environnement. Cependant pêcher nécessite du pétrole et plus encore, car nous sommes amenés à  pêcher de plus en plus loin de nos côtes.

En bref, diminuer sa consommation ou privilégier  l’achat responsable, nous évitera d’être responsable de la disparition de 90% des animaux marins en 2050 ainsi que de la diminution de l’oxygène qui nous est si important.#RienQueCela

Cliquez ici pour mieux comprendre.

 

Voyager plus responsable en diminuant vos pertes énergétiques 

 

 

Pour finir, parlons de nos choix énergétiques. 

  • Laisser brancher les chargeurs de nos appareils, SANS nos appareils. Effectivement cela est très pratique, mais c’est une source de consommation électrique utilisée à vide. De plus cela endommage nos chargeurs. L’électricité rentre, mais n’a pas de sortie, elle s’agglutine et fatigue nos objets en un rien de temps.

  • Allumer le chauffage avant même d’avoir enfilé une seconde couche, c’est une erreur récurrente et oui je lève la main. De plus les chauffages sont souvent oubliés ou mal réglés. 

BREFF. Je pourrais continuer longtemps mais je pense que vous avez compris ; )

 

Alors voyager plus responsable c’est possible, non ? 

 

TADAMM !! Cet article touche à sa fin, j’espère que cela vous aidera à voyager plus responsable car ce serait dommage de s’en priver. Remémorons-nous les actions à suivre:

 

Limitez votre production de déchets

Utilisez des produits d’hygiène plus naturels

Achetez responsable

Changez vos méthodes de transport

Choisissez bien vos activités

Mangez moins de produits animaliers

Diminuez vos pertes énergétiques

 

 

Cet article vous à plus ? Montrez-le-moi et je continuerais ainsi ! Aimez et partagez cet article à vos amis sur Facebook en cliquant en bas de la page !

 

 

Bisous bisous

A bientôt !

 

Avec un peu de volonté en chacun de nous, nous pourrons inverser les tendances.

 

Sources chiffre : FAO, agreste- ministère de l’Agriculture, « atlas de la viande » édition autrement, Le monde

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *